L’isolation des parois telles que : les planchers bas (sur vide sanitaire ou garage) est primordiale est souvent oublié et pourtant elle permet plus de 7% l’économie d’énergie. Une opération à 0€, car financée à 100% par CNERGIE, sans apport de trésorerie du bénéficiaire.

Les certificats d’économie d’énergie, financent-ils les travaux d’isolation de plancher bas et de toiture ?

Le dispositif des certificats d’économie d’énergie, permet dans la majorité des cas (zone H1, H2) la prise en charge des travaux portant sur le plancher bas c’est à dire au-dessus du vide sanitaire. Aussi, nous nous appuierons sur les artisans de votre région spécialistes de l’isolation. Ces derniers interviendront après avoir obtenu votre accord et nous financerons intégralement leur intervention.

Les fiches travaux du dispositif

BAR-EN-103 : Isolation d’un plancher (Résidentiel)

BAT-EN-103 : Isolation d’un plancher (Tertiaire)

Les planchers bas d’un bâtiment constituent une source de déperdition de chaleur. Il existe plusieurs solutions pour les isoler.

Qu’est-ce qu’un plancher bas ?

Il s’agit du sol qui se trouve le plus bas du bâtiment ; sous lequel il n’y a pas d’autre niveau. Il est au-dessus du vide sanitaire ou passe souvent les canalisation ECS. Ainsi, la partie supérieure, c’est-à-dire au RDC de ce plancher donne sur un lieu chauffé. Il paraît donc indispensable, de prévoir une isolation thermique afin d’éviter d’importantes déperditions de chaleur.

Quelles sont les solutions techniques d’isolation de plancher bas ?

Nous privilégierons la solution la plus simple et la moins onéreuse.

L’isolation par le bas (si la hauteur entre le plancher et le plafond le permet) est la technique la plus simple.L’isolant est dans ce cas fixé sur la face supérieur du plafond du local se trouvant sous le RDC.

On peut utiliser soit des isolants souples (flocage) qui épousent la forme du support même si celui-ci est irrégulier, soit des isolants rigides (panneaux) qui doivent être posés sur une surface plane.

Le flocage consiste à pulvériser sous haute pression un mélange de fibres et de liant sur une surface. Isoler par l’intérieur permet de conserver l’esthétique du bâtiment et de réaliser des travaux rapides.

Les panneaux polyuréthane

Le polyuréthane (PUR) est un des matériaux les plus efficaces. On l’utilise sous forme de mousse ou sous forme de panneau. Ils ont une meilleure valeur d’isolation que la variante en mousse. En plus, ces panneaux garantissent d’avance une certaine épaisseur et ne nécessitent aucune couverture. Ils sont recommandés pour l’isolation de planchers et de toiture ainsi que de murs creux.

Quels sont les avantages à isoler le plancher ?

On estime à 7% l’économie d’énergie attendue.

L’isolation thermique permet de réduire les dépenses de chauffage. Elle complète d’ailleurs l’isolation du toit et des murs. Cependant, il faut savoir que le plancher est aussi une source de déperdition thermique. 7 % de la chaleur produite par le chauffage s’y perde.  De plus, outre le d’éviter les déperditions de chaleur, il permet aussi d’éviter les remontées d’humidité au sein du RDC.

Quel est le prix de l’isolation du plancher bas ?

Usuellement, le coût des travaux varie entre 20 et 30 euros le mètre carré.

Comment se déroule une installation : Les étapes ?

1 – Cnergie s’appuiera sur professionnel de votre région afin que l’artisanat local soit privilégié.

2 – Ce dernier est missionné pour une première visite de faisabilité (métrage,…) et propose un devis. Cnergie prend en charge grâce au dispositif des CEE selon le tarif proposé.

3 – Le bénéficiaire, signe le devis à 0 € et donne son accord pour le début des travaux

4 – Rapide et facile à installer, l’isolation du plancher bas, est le projet travaux que votre établissement réalisera sans investissement.

Faire une simulation