Piscines

Récupération de chaleur collective en sous-sol d’immeuble

Hôtels

Captez la chaleur des eaux usées du renouvellement des bassins

Les principes généraux

Les eaux usées ou eaux grises, sont les eaux qui sont rejetées après leur utilisation.

Elles peuvent provenir de l’usage des douches, des bassins de piscine, des campings, des hôtels, des cures thermales et des procédés industriels… Cette eau est souvent rejetée aux égouts alors qu’elle est encore réutilisable et qu’elle contient des calories importantes (elle est encore chaude et contient une énergie potentielle importante).

Nous ne proposons pas de réutiliser l’eau après filtrage mais de capter les calories qui sont présentes dans cette eau afin de les utiliser pour réchauffer l’eau froide qui ensuite est réincorporée dans le circuit. Nous allons donc, à l’aide d’un échangeur thermique autonettoyant, récupérer plusieurs degré Celsius de chaleur pour chauffer l’eau froide utilisée pour l’alimentation des usages en ECS, pour les bassins de piscines ou encore dans des procédés industriels qui nécessitent des fluides chauds.

Cnergie, qui accompagne déjà des centaines d’établissements d’hôtellerie de plein air et des collectivités territoriales, au travers d’actons permettant de réaliser des économies d’eau, a mis en place un partenariat avec un équipementier capable de proposer une solution adaptée pour récupérer la chaleur des eaux grises, afin de la réutiliser.

D’ores et déjà, des études sont en cours de modélisation auprès de nos bénéficiaires historiques (à l’instar de la ville de Nice par exemple) et certains campings. Nous proposons une étude technique de faisabilité et une prise en charge financière grâce au dispositif des CEE mis en œuvre par le Ministère en charge de l’énergie.

Chaleur fatale des bassins publics : une perte évitable

La réglementation impose un apport d’eau neuve de 30 litres par jour et par baigneur pour les piscines. Le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports recommande d’ailleurs un apport de 50 litres par jour et par baigneur.

Dans la pratique, les exigences sur la qualité de l’eau et le besoin de nettoyage des filtres font que ce sont plutôt 80 à 120 litres par baigneurs qui sont jetés.

Ce sont donc des milliers de m3 d’eau à 27-28 °C qui partent aux égouts encore chauds chaque année.

Cnergie, a noué un partenariat, avec un équipementier qui grâce à un échangeur thermique, est capable de capter jusqu’à 80% de la chaleur des eaux usées de renouvellement des bassins et diminue donc d’autant le besoin de chauffe de l’eau fraîche qui re-remplit les bassins.

Cet équipement est compatible avec l’eau chlorée des piscines ouvertes au public (municipale, camping, hôtel, SPA). C’est un récupérateur de chaleur dont le nettoyage est entièrement automatisé et il est livré sur une structure autoportante à fixer au sol ou au mur.

Nous pouvons aussi étudier l’installation de ce type d’équipement pour les blocs sanitaires des campings. Là encore Cnergie financera une partie des travaux permettant ainsi un ROI < à 2 ans.

Nous débuterons par une étude gratuite du gisement de chaleur fatale disponible, et du montant de l’aide Cnergie, contactez-nous par téléphone au 06 63 72 75 46 ou par e-mail.

Pour préparer au mieux votre projet, notre partenaire réalisera une étude de faisabilité complète qui inclus notamment des mesures sur site, un calcul précis de l’énergie récupérable, une implémentation sur plans, chiffrage et calendrier de l’installation​​.

Cnergie, apportera un financement qui peut aller jusqu’à 90% du coût des travaux, grâce au dispositif des certificats d’économie d’énergie (Bat-th-154). Le montant dépendra de la zone géographique de l’implantation et du nombre de nageurs par an. Le retour sur Investissement (ROI) est inférieur à 2 ans.

Si vous souhaitez en savoir plus, visionnez la vidéo :

RT2012 : Gagnez de à 15 kwh/m²/an

Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, l’hôtellerie, les bailleurs sociaux et les collectivités locales, sont de plus en plus nombreux à mettre en place des solutions éco-responsables. Le recyclage de la chaleur présente dans les eaux usées en est une illustration parfaite.

Avec la solution d’Ehtech, Cnergie, propose aux acteurs de récupérer la chaleur présente dans les eaux usées. Cela permet tout à la fois de réduire la consommation d’énergie primaire, de produire de l’énergie à partir d’une ressource locale et disponible en abondance, et de distribuer efficacement les flux énergétiques produits.

Obox C est le récupérateur de chaleur passif en pied d’immeuble le plus performant du marché. Vous pouvez gagner de 5 à 15kWh/m²/an sur vos projets, pour un investissement d’environ 100 € par logement.

Dans le cas de bâtiment tertiaire du type hôtel, résidence médicalisée, hôpital, vous serez éligible au dispositif de financement CEE porté par Cnergie. Nous défalquerons du devis final le financement relatif à cette opération.

Le Retour sur Investissement devrait être de l’ordre de 2.

La hauteur disponible en sous-sol au-dessus du niveau du collecteur général est souvent limitée. Avec 60 cm de hauteur, Obox C s’insère dans tous vos projets, neufs ou existants.

Au préalable de chaque chantier, vous sera proposé une étude gratuite du gisement de chaleur fatale disponible, et du montant de l’aide Cnergie, contactez-nous par téléphone au 06 63 72 75 46 ou par e-mail.