Les systèmes de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) supervisent et contrôlent les services comme le chauffage, la ventilation et le conditionnement d’air, s’assurant qu’ils fonctionnent de la façon la plus efficace et la plus économique. Cela est possible en optimisant l’équilibre entre les conditions environnementales, les usages des énergies et les besoins opérationnels. Même le plus petit des systèmes peut vous faire gagner de l’argent.

L’exploitation et la maintenance représentent des enjeux économiques, sociaux et environnementaux importants pour tout gestionnaire de bâtiment public. Les organisations actuellement en place ne permettent pas toujours d’y répondre.

Un système de gestion technique de bâtiment se compose d’un ordinateur relié à des concentrateurs. L’ordinateur est équipé d’un logiciel. Celui-ci reçoit et analyse les informations collectées par les concentrateurs qui sont disséminés aux endroits stratégiques du bâtiment et permettent de les contrôler à distance. On retrouve souvent la GTB dans des constructions importantes (siège de bureaux, entrepôt…). Elle fait partie de ce que l’on appelle les solutions immotiques, c’est-à-dire la domotique appliquée aux immeubles et aux bâtiments de grandes tailles avec un grand nombre d’appareils.

Pourquoi faut-il utiliser un système intelligent ?

  • Pour optimiser les fonctionnements des installations techniques, par l’automatisation de certaines procédures.
  • Pour réguler les appels d’énergies afin de garantir efficience et confort.

Cela permet avant tout de gérer de façon optimale des différentes installations, une réduction des coûts de maintenance et une détection plus rapide des pannes.

Optimiser votre bâtiment

La gestion des tarifications permet de réduire les factures d’énergie. La programmation horaire des installations d’éclairage, de chauffage permet de réaliser des économies d’énergies et contribue à la préservation de l’environnement.

Piloter et suivre les installations

Le contrôle des différents actionneurs par le système permet la gestion des séquences de démarrage et d’arrêt pour un confort optimal tout en évitant les gaspillages. Par le stockage d’enregistrements de températures, d’hygrométries, de durée de fonctionnement (etc.), les installations conservent la mémoire des évènements et fournissent automatiquement les données utiles aux systèmes de gestion de la qualité (cycles de températures pour les traitements thermiques par exemple ou encore encrassement des filtres pour le respect de la qualité de l’air).

L’évolution technologique : un contrôleur en lieu et place d’un régulateur

L’évolution et la baisse des prix des composants électroniques et la disparition de certaines technologies ont rendu le système digital plus performant que le régulateur conventionnel. La ventilation, le chauffage et la climatisation ont besoin d’intelligence pour améliorer le pilotage et la maintenance des installations. Un circuit de chauffage n’aura besoin que d’une simple régulation qui permettra de maintenir une température en fonction d’une consigne, tandis qu’un ensemble d’équipements techniques aura besoin d’un système de commandes centralisées.

Bénéficier de notre aide financière dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (fiche opération BAT-TH-116)

Le système de gestion technique du bâtiment assure, par un système d’automatisation centralisé, les fonctions de régulation de classe B ou A au sens de la norme NF EN 15232-1 pour les usages chauffage et, le cas échéant, eau chaude sanitaire.

La mise en place d’un système de GTB va permettre de générer ~ 30% à 40% d’économies d’énergies par rapport à la classe de référence C, classe de Régulation et GTB standard.

La norme NF EN 15232 a établi 4 classes de systèmes de GTB selon leur performance :

Elle a également déterminé des coefficients de pourcentage d’économie d’énergie estimés pour l’utilisation de chaque classe de GTB, par rapport à la classe de référence C :

Tirer profit du nouveau crédit d’impôt pour la rénovation énergétique

En effet, depuis le 1er octobre 2020, les TPE et PME qui effectuent des travaux d’amélioration énergétique pour leurs locaux peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des dépenses éligibles. (en complément de notre contribution financière).

Peuvent en bénéficier les TPE et PME, de tous secteurs d’activité, soumises à l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés, propriétaires ou locataires de leurs locaux, qui engagent des travaux d’amélioration d’efficacité énergétique de leurs bâtiments (bureaux, commerces, entrepôts…).

En savoir +

Pour la mise en œuvre de votre GTB, nous proposons de missionner notre partenaire L&Smart qui mènera une étude de faisabilité afin de quantifier les économies d’énergie. Il réalisera le schéma technique d’installation ainsi que le chiffrage de votre projet. Ainsi, nous pourrons évaluer l’aide financière qui vous sera apportée pour la mise en œuvre de votre projet et le Retour Sur Investissement qui en découle, souvent inférieur à 3 ans.

N’hésitez pas à prendre contact pour en savoir plus
et bénéficier de nos conseils
au 06 63 72 75 46